Ce que les salariés n’osent pas dire aux RH !

redéfinition fonction RH

Même s’il a été démontré que la situation épidémique actuelle liée au covid-19 a créé plus de liens qu’auparavant entre le service des ressources humaines et les salariés, ces derniers n’osent tout de même pas tout leur dire ! Quelles en sont les principales raisons ? Comment la fonction RH est perçue par les salariés aujourd’hui ? Quel regard aussi les professionnels RH portent-ils sur leurs actions ? Comment restaurer la confiance et reconstruire des ponts entre la fonction RH et les salariés ? Explications !

Même s’il a été démontré que la situation épidémique actuelle liée au covid-19 a créé plus de liens qu’auparavant entre le service des ressources humaines et les salariés, ces derniers n’osent tout de même pas tout leur dire ! Quelles en sont les principales raisons ? Comment la fonction RH est perçue par les salariés aujourd’hui ? Quel regard aussi les professionnels RH portent-ils sur leurs actions ? Comment restaurer la confiance et reconstruire des ponts entre la fonction RH et les salariés ? Explications !

La fonction RH : une fonction jugée inutile !

Cela n’est pas un scoop mais de nombreux salariés n’aiment pas leur RH. En effet, nous savons pertinemment que ces derniers ne sont pas tendres avec la fonction RH et cela, pour plusieurs raisons. Et ne parlons même pas du DRH ! Et oui, malheureusement, nombreux sont ceux qui prétendent ne pas avoir besoin de cette fonction au sein de l’entreprise.

Le constat est que la fonction RH :

  • Est au service de la direction ;
  • Est peu humaine et manque d’empathie ;
  • Ne dispose d’aucun pouvoir d’action

D’une manière générale, ces derniers pointent du doigt leur manque de pédagogie, de communication et surtout de soutien. Leur niveau de satisfaction est très faible et souvent, la fonction RH est assimilée à une « fonction administrative » ! Il lui ait reproché de ne pas créer de valeur au sein de l’entreprise ainsi que de redouter les risques et l’innovation. D’après eux, la fonction RH s’est progressivement éloignée du terrain, ce qui nourrit des soupçons sur sa capacité à comprendre les enjeux du travail.

Par ailleurs, les salariés leur reprochent également de prendre trop facilement partie pour la direction et aussi le fait qu’elle soit insuffisamment proche, incapable de les défendre ou tout simplement de les entendre. En d’autres termes, ils ne « savent pas ce que font les professionnels des RH » ! Les soucis remontés touchent généralement à la qualité du management, au traitement des questions RH, à la communication ainsi qu’à l’évaluation des performances. En quelque sorte, ils se sentent abandonnés !

Néanmoins, il convient tout de même de préciser que, dans la plupart des cas, les salariés ne connaissent pas cette fonction et en ont une compréhension très partielle. Pourtant son potentiel dans l’entreprise de demain est présent et encore plus depuis la crise sanitaire liée au covid-19 !

Ce que l’on peut retenir est que cette fonction souffre d’un déficit d’image. Disons que certaines entreprises le méritent tout de même un peu…

Comment renouer les liens entre la fonction RH et les salariés ?

Aujourd’hui, la fonction RH fait face à un degré d’exigence des salariés hors du commun et il existe indéniablement un déficit global de lien social entre cette fonction et les salariés. Comme cette dernière manque cruellement de communication, l’enjeu consiste à faciliter les échanges  et à replacer  le sens « humain » au centre du métier des ressources humaines.  Voici quelques solutions pour permettre d’y arriver :

  • Mieux connaitre les différents métiers en allant directement sur le terrain ;
  • Ouvrir des discussions sur différents sujets (cela améliorera le dialogue social) ;
  • Mettre en place de nouveaux outils digitaux
  • Communiquer sur les réussites de l’entreprise

Par ailleurs, il convient de faire preuve de méthode et surtout de ne pas se précipiter pour faire les choses correctement. La fonction RH doit impérativement redéfinir son périmètre et son rôle dans l’unique but de retrouver l’écoute et la considération des collaborateurs.

Que souhaitent les salariés alors ? Tout simplement une fonction RH « ambassadrice » véhiculant les valeurs de l’entreprise. Ces derniers veulent que cette fonction soit considérée comme la source de productivité et d’innovation de l’entreprise. Ils ont besoin d’être informés de ce qu’il se passe au sein de l’entreprise, ce qui implique autant les décisions liées au management des ressources humaines que les décisions pouvant affectées leur emploi. Nous le savons tous : ce qui fait le succès d’une entreprise, ce sont les relations interpersonnelles transparentes.

En définitive, les salariés attendent de l’épanouissement ainsi que du bien-être de la part des ressources humaines. Connaitre les salariés pour mieux anticiper leurs attentes, tel est l’enjeu de la fonction RH de demain !

La fonction RH : entre digitalisation et marketing RH !

Et si la solution était de passer par la digitalisation ? Cela va permettre à la fonction RH de dynamiser son image et de rationnaliser son processus. La mise en place par exemple d’une plateforme de digitalisation RH permet d’adopter une toute nouvelle posture vis-à-vis des salariés et occuper un rôle stratégique au sein de l’entreprise. L’humain sera replacé au centre de la relation et des réponses instantanées seront données aux salariés. La fonction RH doit se réinventer en permanence pour recréer du lien social et retrouver l’engagement des collaborateurs ! La relation doit être reconstruite au profit d’une véritable gestion du capital humain !

De plus, précisons que les outils numériques permettent aux RH de se concentrer sur leur véritable valeur ajoutée, à savoir la mise en place d’une stratégie en s’appuyant sur la GPEC. Le digital pour les RH, c’est avant tout une opportunité car son impact permet un nouveau champ des possibles dans les relations entre collaborateurs.

Notez-le : il est certain qu’à l’heure actuelle, les RH doivent être des facilitateurs et doivent accompagner le salarié au quotidien pour qu’il se sente bien.

Par ailleurs, à côté de la digitalisation, il est devenu impératif d’adopter une nouvelle approche, celle du « marketing RH ». Il ne s’agit en aucun cas de faire de la publicité de la fonction RH, mais de « prouver » qu’elle est au service des salariés en communiquant de manière claire et transparente. Pour cela, il est primordial de décortiquer leurs besoins, leurs attentes mais également leurs frustrations. Tout ne sera pas réglé du jour au lendemain mais pour recréer du lien social, il convient de miser sur un renouveau des modèles managériaux et des organisations. Cette méthode permet entre autres, de fidéliser les salariés et notamment les talents en cultivant la marque employeur. Qui dit fidélisation des salariés dit augmentation de la productivité et surtout une entreprise qui se démarque de ses concurrents.

RH, à vos commandes alors ! car n’oublions pas qu’en tant que professionnel, à travers la satisfaction des salariés, c’est la performance de l’entreprise que nous recherchons ! Si vous souhaitez tenir un rôle convaincant demain, le marketing RH est une solution viable sur le long terme.

Ce qu’il faut retenir est que : salariés et RH sont insatisfaits mutuellement de leur relation ! Les RH ont de nouveaux outils en main et peuvent enfin se centrer sur leur cœur de métier pour être au plus près des collaborateurs et répondre à leurs besoins. II y a très certainement un travail de communication à réaliser et c’est le moins que l’on puisse dire pour certaines entreprises !  Et vous, êtes-vous d’accord avec ce constat ? Pensez-vous qu’il soit possible de changer la relation fonction RH – salariés ? A vos claviers !

Si vous avez besoin de conseils, sur une nouvelle organisation du travail à repenser, n’hésitez pas à nous contacter.

Nos DRH en temps partagé se feront plaisir de vous conseiller et de vous accompagner dans la mise en œuvre.

Cet article vous a intéressé? Retrouvez tous nos articles précédents pour nourrir vos réflexions RH!