S’il paraît peu probable que les DRH soient tous un jour remplacés par des robots, l’intelligence artificielle gagne du terrain dans les processus de recrutement. Un nombre croissant de recruteurs font désormais appel à des chatbots, à l’analyse automatisée des CV ou au recrutement prédictif. Le point sur les avancées de l’intelligence artificielle (IA) dans les ressources humaines.

Le deep learning pour repérer les meilleurs candidats / L’analyse des CV

Les algorithmes aident à repérer les profils les plus pertinents sur le web. Ils assistent ainsi les DRH pour le sourcing, tâche à laquelle ils consacrent un temps important. Riminder, une solution basée sur un algorithme de deep learning, se présente ainsi comme un « Netflix du recrutement sur Internet ». Après avoir enregistré une présélection de profils et de CV, de fiches de postes, l’algorithme calcule le taux de compatibilité offre/candidat à partir de millions de profils repérés sur le web, et vous facilite votre recrutement.

La présélection

Les chatbots peuvent également s’avérer utiles pour le recrutement. Ces programmes de dialogue avec les internautes, présents sur les pages carrières des entreprises, font appel au traitement du langage naturel (TALN) ou à des algorithmes simples. Les chatbots peuvent ainsi collecter des informations sur les candidats, afin de les orienter vers les offres les plus pertinentes. Le bot mis au point par EASYRECRUE (suite au rachat de Playbots) invite les candidats à réaliser un entretien vidéo différé s’ils correspondent à certains critères.

L’analyse automatique des CV

Les algorithmes peuvent également faire gagner un temps précieux aux recruteurs qui reçoivent un grand nombre de candidatures, grâce à l’analyse automatique des CV. C’est ce que propose par exemple le site Jobijoba avec CVCatcher, une intelligence artificielle qui trie les CV les plus pertinents à partir de l’analyse des mots (ville, qualités, compétences ou intitulé de poste). 

Le recrutement prédictif

D’autres solutions basées sur l’IA s’intéressent à la notion d’affinité entre une offre et un CV. C’est le cas de l’application de recrutement Kudoz, rachetée récemment par Leboncoin. A l’instar des sites de rencontre, cette solution de « recrutement prédictif » repère les meilleurs candidats grâce au « matching » (au travers notamment de tests de personnalité). Ses algorithmes prévoient ensuite si ces profils pourront facilement s’intégrer dans une entreprise.

Vous avez un besoin en recrutement?

Découvrez nos prestations en Sourcing assisté par l’Intelligence Artificielle.

Vous souhaitez un devis ? contactez-nous !

Vous avez aimé cet article. Découvrez notre précédent article.

 

232 View